Qualité de l'air, un bilan 2012 inquiétant

Publié le 28 Mars 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le bilan de la qualité de l'air 2012 en Ile de France publié ce mercredi 27 mars 2013 montre une fois de plus que la situation est inquiétante et porte atteinte à la santé de la population.

La réglementation n'est toujours pas respectée alors même que celle-ci est en retard par rapport aux données scientifiques actuelles. C'est particulièrement le cas pour les particules fines 2,5 - les plus toxiques pour la santé - dont le seuil de recommandation de 10ùg/m3 retenu par l'Organisation Mondiale de la Santé n'est pas retranscrit règlementairement, et fait l'objet de dépassements répétés sur l'ensemble de la région Ile-de-France.

La situation est également très dégradée en ce qui concerne les NOx - auxquels les nouveaux filtres proposés par les constructeurs automobiles n'apportent aucune réponse. Or les effets des NOx sur la santé sont tout aussi graves que ceux des particules fines. Il en est de même pour l'ozone.

L'Appel des Médecins de Paris réaffirme l'urgence à adapter la réglementation aux données de la science et à engager sans tarder une politique active de réduction de l'ensemble des polluants de l'air afin de protéger la santé de la population.

En cette année 2013 baptisée "Année de l'air" par l'Union Européenne, il est temps d'ériger la santé de la population au rang de priorité dans toutes les décisions publiques ayant un impact sur la qualité de l'air.

Contact presse : Dr Bernard Jomier 06 60 60 00 82

http://appeldesmedecinsdeparis.overblog.com/

Rédigé par Appel des médecins de Paris

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cochet 18/11/2013 02:41

L'air sent très mauvais certaines nuits, lorsque la pression atmosphérique est forte. Cette pollution nocturne est sournoise, comme si on attendait que les gens dorment pour les empoisonner. Des mesures ont-elles lieu entre 1 heure et 4 heures du matin ? Qui s'en occupe ? Quel collectif rejoindre ?